Comment le poème met il en valeur la force du récit? 

En quoi ce poème illustre t'il son titre?

 

 

1)  Un récit tragique

 

a.  La situation tragique: le lieu est clos et il y a un prisonnier. Mais aussi 2 officiers bourreaux -> la lutte inégale et l'instinct de survie du résistant. 

 

b.  Les cinq actes: les différents thèmes proches de la tragédie classique = Acte I: Tentation / Acte II: Tentation plus pressante / Acte III: La menace + la torture / Acte IV: L'impasse (et plus de dialogue) / Acte V: La mort + Les chants

 

c.  Les cinq refrains: la mise en valeur du résistant.

 Détail des 5 refrains: 

R1 (vers 1-4): Le résistant se montre inébranlable et Aragon commente: "Une voix parles des lendemains"

R2 (vers 13-16): Fermeté du résistant. "La voix parle pour les lendemains" -> Il parle pour sauver la France, un sacrifice pour les autres

R3 (vers 29-32): Changement plus "si c'était" mais "si il était".  "Parle aux hommes de demain" -> il transmet le flambeau, le message

R4 (vers 37-40): 3ème pers. du sing. "Je": majuscule, "le ferai", futur.

R5 (vers 49-52): Mm shama que le R1. "Sous vos coups" et le résistant ne se contente plus de parler mais "chante".

 

 

2) Un chant pour ne pas oublier

 

a.  Les mots des allemands : les répétitions, "Tu peux vivre" (x3), phrases simples et brèves, "Sésame" qui est le mot magique, question: " De cette vie es tu las?" -> lancinant.

 

b.  La montée de la voix résistante: sonorités musicales( "Je meurs et France demeure" (= allitérations internes)), "Ô mes amis…" (=chanson), refrains.

 

c.   De la voix au chant : la fin: "Il chantait" la Marseillaise quand il se fait tuer. 

La première balle ne le tue pas et juste avant de mourir il chante une autre chanson, l'Internationale (= le monde s'élève contre ce régime abusif). Ces 2 chants sont mis en scène sous forme de ballade. Thème de la chanson = refrain qui est une notion symbolique. En effet il est repris et chanté par d'autres hommes.

 

Intro: Louis Aragon, poète engagé et surréaliste, partage avec Breton la même révolte contre la guerre; il adhère au parti communiste et s'engage dans la résistance. Il voudra toujours témoignes par son action et sa poésie. 

+ Problématique et nous verrons dans une première partie que le récit est défini de manière tragique et qu'Aragon en fait un chant pour se souvenir.

 

Conclusion: C'est grâce à la poésie, au chant que ce récit dramatique va peu à peu prendre une valeur universelle. Aragon rencontrera la même réussite avec le recueil "Les yeux d'Elsa" où il unau son amour pour la France et pour Elsa. 

 

Ouverture: Que ferais-je sans toi? chantée par Jean Ferrat.