Comment ce poème réussit il à exprimer cet art poétique?

 

 

BAC: Expliquer qu'on va faire une explication linéaire car on parle d'abord de la théorie et ensuite de la pratique. Ce poème est très didactique.

 

Petite histoire sur Les Correspondances:

 cf. Livre page 149

Baudelaire part dune théorie: le monde à l'origine était une unité.

 

«Tout enfant, j'ai senti dans mon cœur deux sentiments contradictoires : l'horreur de la vie et l'extase de la vie.»

 

« Il y a dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan »

 

Plan de commentaire:

 

1) Un art poétique

 

a.  Un discours théorique dès le départ: série d'affirmations / un présent gnomique ( de vérité générale ) / des définitions et des affirmations fortes / articles définis = généralisation 

 

b.  Le rôle du poète : le poète est différent de l 'hô qui passe sans rien voir. Son rôle: déchiffrer (v.2) pour essayer de retrouver l'unité des vers 3 et 4 (= l'harmonie avec la nature d'où le "familier" (v.4). Mais il cherche aussi des "symboles" (v.3), à réaliser l'unité au vers 6 et la créer au vers 7, et enfin à retrouver les correspondances verticales (Q1) et horizontales (Q2)

 

c.  La structure même est significative: quatrains => l'unité de L'homme et de LA nature, … (singulier) ≠ tercets => multiplié (= au monde sensible) avec LES sens, LES transports, … (pluriel)

 

2) Une mise en application

 

a.  Les correspondances horizontales avec les parfums caractérisés par les 3 sens: le toucher, la vue et l'ouïe. Ces 4 éléments sont réunis par l'impression de fraicheur et de pureté (v. 9/10)  

 

b.  Les correspondances verticales, du sensuel au spirituel : "-" => tiret = opposition forte  ≠ les parfums "corrompus", "riches et triomphants" ( = Le Mal) mais "expansion" (= au bien qu'on peut en tirer) Cela rappelle le titre du recueil. Puis les 4 parfums comme exemple: 3 peu nobles et un plus noble ( encens: Eglise/montée au Ciel) 

Le dernier vers est un lien: monde sensible et intelligible -> écartèlement de l'homme, des sens (parfums forts v.13) et l'esprit (encens v.13)

 

c. Une poésie basée sur l'image et le symbole

c'est grâce à cela qu'on obtient l'unité des vers 6/7 et 14.

 

 

Intro: Ce poème est l"un des plus célèbres de Baudelaire. Il constitue une sorte d'art poétique. + Plan

 

Conclusion:  Ce poème nous offre la théorie puis la pratique. Les 2 types de correspondances sont évoquées suivant ce shéma: verticales-horizontales- horizontales-verticales. 

 

Citation

 

« C'est cet admirable, cet immortel instinct du beau qui nous fait considérer la terre et ses spectacles comme un aperçu, comme une correspondance du Ciel. La soif insatiable de tout ce qui est au-delà, et que révèle la vie, est la preuve la plus vivante de notre immortalité. C'est à la fois par la poésie et à travers la poésie, par et à travers la musique, que l'âme entrevoit les splendeurs situées derrière le tombeau » 

C. Baudelaire